David Goyer :  » Superman, le Saint Graal des personnages »